Changer la langue

img cat societe monde conflits

Dans l'indifférence internationale, un chrétien est tué toutes les deux heures pour sa foi

{Play}Dans le monde, en 2018, 4305 chrétiens ont été tués en raison de leurs croyances, soit une progression de 40% par rapport à 2016 (3066 victimes), selon l’ONG Portes ouvertes. Cette année, 1847 églises, principalement en Afrique, ont été attaquées.

PUB ARTICLE - DEVENEZ AUTEUR

Devenez auteur.
Devenez weborateur.
LE WEBORATEUR est un média participatif. Connectez-vous et proposez vos articles à la rédaction. Ils pourront être publiés dans le Journal, un L'Hebdo ou un Mensuel !
{Play}

Comme chaque année, l’ONG protestante Portes ouvertes a publié les résultats de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2019. Pour Michel Varton, directeur de Portes Ouvertes France, cette année 2018 a été particulièrement tragique pour les chrétiens.

“Si la persécution était un lac, cette année il serait plus profond et plus large, comme un plan d’eau, qui prend du volume et qui déborde de ses rives.”

Voici quelques chiffres de l’année 2018 (index 2019) qui peuvent faire réagir :

  • 4305 chrétiens ont été tués pour leur foi, soit 1 chrétien tué toutes les 2 heures (contre 3 066 pour l’index 2018).
  • 215 millions de chrétiens gravement persécutés dans le monde, soit 1 chrétien sur 9 (contre 215 millions pour l’index 2018).
  • 3150 chrétiens détenus. 
  • 1847 églises visées par des attaques.
  • Les discriminations quotidiennes anti-chrétiennes ont augmenté de 16% depuis 2014 (impossibilité d’avoir un emploi, de faire des études, d’avoir accès aux besoins essentiels…).

En 2018, c’est au Nigéria que la grande majorité des chrétiens ont été tués en raison de leur foi (4000 personnes, soit près de 9 décès sur 10). Deux prêtres catholiques ont été kidnappés dans l’État d’Anambra par des hommes armés, le soir de Noël.

Les médias rendent-ils compte correctement de ces chiffres ?

Dans les 10 premiers du classement des pays où les chrétiens sont les plus persécutés dans le monde, à part la Corée du Nord et l’Inde, tous sont des pays où l’islam est la religion majoritaire : Corée du nord, Afghanistan, Somalie, Libye, Pakistan, Soudan, Érythrée, Yémen, Iran, Inde.

La Corée du Nord, régime autoritaire le plus oppressif et fermé du monde, occupe toujours la tête du classement. Les chrétiens sont forcés d’y vivre leur foi dans le plus grand secret car le christianisme est condamné publiquement. Si un chrétien est découvert, il est soit tué sur place, soit envoyé en camp de travail forcé avec sa famille. L’Église est donc entièrement souterraine et secrète.

L’Algérie, qui compte 125 000 chrétiens malgré que le gouvernement algérien décrit sa population comme “algérienne, musulmane et arabe”, monte de 20 places pour se retrouver 22ème du classement. Les chrétiens algériens, majoritairement affiliés à l’Église Protestante d’Algérie (EPA) et vivant en Kabylie, sont discriminés et harcelés dans leur vie quotidienne, et leur liberté d’expression est fortement limitée par la loi. Les anciens musulmans convertis au christianisme sont certainement ceux qui souffrent le plus de la situation.

En Chine, le nombre de chrétiens détenus et d’églises ciblées a été multiplié par 10 en 1 an. Les chrétiens chinois font face à un retour en force de l’idéologie communiste, accompagné d’un durcissement des régulations en matière de religion.

Les médias rendent-ils compte correctement de ces chiffres ? Il est parfois question des coptes d'Egypte, des femmes accusées injustement de blasphème (d’ailleurs, qu’en est-il d’Asia Bibi au Pakistan ?) mais c’est assez léger. Partout dans le monde, les attaques violentes contre les chrétiens et les églises ont considérablement augmenté, principalement à cause de l’Islam et de l'autoritarisme.

Devenez auteur, devenez weborateur !
Connectez-vous et proposez vos articles à la rédaction. Ils pourront être publiés dans le Journal.
  Pour pouvoir consulter les commentaires de cet article, veuillez vous connecter.
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !
Le premier média social français.
La certitude d'aller plus loin.
Réseau social, blogs, débats, magazines et bien plus encore.
Seulement 5.90€ par mois.
Sans engagement.
No Internet Connection