Changer la langue

L'OPEP augmente sa production de pétrole

{Play}Les pays de l'OPEP et d'autres pays hors OPEP, notamment la Russie, le Mexique et le Kazakhstan, se sont mis d'accord l'augmentation de pétrole afin de stabiliser les prix mondiaux de l'énergie.

{Play}

Ils ont approuvé la production d'un million de barils supplémentaires par jour, a déclaré le ministre équatorien des hydrocarbures, Carlos Perez. Plus de six mois, ce qui équivaut à 600 000 à 700 000 barils supplémentaires par jour de brut, a déclaré le ministre du Pétrole d'Oman, Mohammed Al Rumhy. Les pays n'étaient pas d'accord sur la façon dont l'augmentation de la production serait répartie entre les pays de l'OPEP et les pays non membres de l'OPEP.

Le premier producteur de pétrole, la Russie, qui n'est pas membre de l'OPEP, et le deuxième, l'Arabie saoudite, ont suggéré cette augmentation. Le ministre russe de l'Energie, Alexander Novak, a déclaré que son pays soutenait un coup de pouce d'un million de gallons par jour à partir du mois prochain. La Russie avait initialement voulu une augmentation de 1,5 million. Avec des prix du pétrole atteignant 80 dollars le baril, le mois dernier pour la première fois en trois ans, Novak a déclaré que le marché devait être rééquilibré.

L'accord est intervenu vendredi après que l'Iran, qui ne voulait pas plus de 500 000 barils de plus par jour, ait accepté de participer à cette accord. Khalid al-Falih, le ministre saoudien du pétrole, a déclaré à la presse que son pays avait prévu une augmentation de "centaines de milliers, et non de dizaines de milliers de barils". Saudi Aramco, la compagnie pétrolière nationale, a augmenté sa production pour augmenter les exportations dès en juillet. "Des navires ont été programmés, et je pense que cela touchera les marchés en août", a-t-il dit. Le président américain Donald Trump avait publié vendredi sur Twitter : "J'espère que l'OPEP augmentera sensiblement la production. Il faut de maintenir les prix bas!"

Devenez auteur, devenez weborateur !
Connectez-vous et proposez vos articles à la rédaction. Ils pourront être publiés dans le Journal.
  Pour pouvoir consulter les commentaires de cet article, veuillez vous connecter.
Pas encore de compte ? Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !
Le premier média social français.
La certitude d'aller plus loin.
Réseau social, blogs, débats, magazines et bien plus encore.
Seulement 5.90€ par mois.
Sans engagement.
No Internet Connection